Autres Articles

Première approche

Pour introduction, je vous conseille l’achat d’une bible incontournable : Le livre de Dominique (...)

Application de la technique japonaise : Shibori

Par des applications savantes, les Japonais mettent au point une variété infinie de motifs (...)

La teinture par noeuds

Les fils utilisés pour les ligatures sont : Le lin, le chanvre, le coton, le raphia, le (...)

Le pliage

Des raies simples. Des raies verticales, horizontales, diagonales. Des carrés pliés. La (...)

Le faufilage

Les coutures se feront sur un tissu de coton, la popeline par sa qualité de tissage se prêtera à cette technique.

Utilisez un fil robuste qui évitera de casser au moment de serrer les fils autour du motif. De nœuds à nœuds les fronces se répartiront mieux sur de courtes surfaces en suivant le trait du dessin.

IL faudra rester prudent au moment de défaire les nœuds après la teinture et le séchage du tissu.

Il est conseillé de se munir de ciseaux à ongles petit format, de couper avec soin les faufilages serrés sous une source de lumière afin d’ éviter de trouer l’étoffe.

mercredi 25 mars 2009, par Beatrice DERVAL