STAGE 2019

Béatrice DERVAL, Artiste peintre vous propose



Stage d’initiation aux couleurs végétales (2 journées de 10h à 18h)

Atelier du Colombier à la Mure-Argens dans les Alpes de Haute Provence.

Contenu du stage :

- Mordançage à l’acétate d’alumine
- Création d’un nuancier à l’acétate de fer
- Découpe d’un pochoir
- Montage d’une mini-cuve d’indigo
- Découverte de la technique japonaise SHIBORI.

Tout le matériel est fourni. Prévoir un cahier pour prendre des notes, des gants de ménage et un bocal en verre de 1litre 1/2 avec fermeture hermétique pour la fabrication de la mini-cuve à INDIGO que vous emporterez chez vous.

TARIF : 180 € les 2 jours

En 2019, une autre proposition de stages à l’atelier du Colombier. Au choix tous les jours sur rendez-vous, 3 options possibles de 9h30 à 12h30 :

1- Montage d’une cuve de bleu indigo (indigofera tinctoria) création d’un nuancier de 4 bleus, découverte de la technique japonaise "shibori".

2- Peindre à la soupe de clous : création d’un nuancier de rouille, découpe d’un pochoir avec une feuille de rhodoïd, peindre avec la rouille sur le pochoir, réaction de la rouille avec une plante à tanin (couleur noire).

3- Création d’un nuancier de couleurs végétales, garance, cochenille, gaude, sophora, comment créer un vert, orange, violet.

maximum 4 personnes :

TARIF : 45 € les 3 heures

Une bibliothèque est mise à votre disposition comportant de nombreux ouvrages sur les textiles du monde entier.

Pour tout renseignement et inscription à un stage, veuillez contacter Béatrice DERVAL au 06 24 36 15 64 ou par mail beatrice.derval@hotmail.fr


Possibilités d’hébergement sur place à l’atelier pour 2 personnes ou à La Mure-Argens au Mas du Colombier

http://masducolombier.wixsite.com/site




Première approche

Pour introduction, je vous conseille l’achat d’une bible incontournable : Le livre de Dominique CARDON, "Le monde des teintures naturelles aux éditions BELIN"., le livre existe également en langue anglaise. (Lire la suite)

Application de la technique japonaise : Shibori

Par des applications savantes, les Japonais mettent au point une variété infinie de motifs délicats et raffinés utilisés pour la fabrication des kimonos. Ligatures, coutures, faufilages, pliages, enroulages, plissages, nouages, marbrures... (Lire la suite)

La teinture par noeuds

Les fils utilisés pour les ligatures sont : Le lin, le chanvre, le coton, le raphia, le cordonnet, le bolduc, la ficelle… Des objets peuvent être introduits et ligaturés dans le tissu : Noyaux d’olives, abricots, cerises, pois chiche… Cailloux, petits galets. Morceaux de bois découpés, gravés, (...) (Lire la suite)

Le pliage

Des raies simples. Des raies verticales, horizontales, diagonales. Des carrés pliés. La ceinture en corde (pliages fins et étroitement ligaturés). (Lire la suite)

Le faufilage

Les coutures se feront sur un tissu de coton, la popeline par sa qualité de tissage se prêtera à cette technique. Utilisez un fil robuste qui évitera de casser au moment de serrer les fils autour du motif. De nœuds à nœuds les fronces se répartiront mieux sur de courtes surfaces en suivant le trait du (...) (Lire la suite)